Intéressant état intermédiaire des guichets RATP

Le mouvement d’ensemble qui vise (je suppose) à long terme à supprimer les guichets avec des vrais gens dedans pour les remplacer par des automates me semble tout à fait justifié et dans l’air du temps.

Cependant l’état intermédiaire (entre tout manuel et tout automatique) de nombre de stations de métro la RATP à Paris laisse parfois perplexe devant certaines situations.

Par exemple, vu la semaine dernière dans une station de métro du quartier latin : un agent de la RATP s’ennuie à mourir dans son guichet “Informations”, et une file d’attente de 5 personnes serpente devant l’unique automate. Une cliente veut acheter des billets, s’adresse à l’agent, qui le renvoie gentiment vers l’automate et sa file d’attente (vous comprenez Madame, mon guichet c’est juste pour les renseignements) avant de retourner se tourner les pouces.

Le pire est, j’imagine, que même si l’agent voulait avec la meilleure volonté du monde débloquer la file et vendre des tickets lui-même, il ne pourrait pas parce que son guichet n’est pas équipé pour.

Donc encore une fois, je comprends le mouvement global, mais cet état intermédiaire laisse un peu perplexe. À moins que je n’aie rien compris et que payer des agents pour s’ennuyer 80% de leur temps soit une fin en soi. Remarquez, j’adorerais un job comme ça, je pourrais lire bien davantage que je ne le peux maintenant !