Rémunérer le vote et accélérer le passage au vote numérique

Une proposition très simple pour réduire l’abstention et tenter de faire en sorte que la démocratie représentative soit représentative de tout le monde.

Résultat: aucune différence pour les citoyens qui votent déjà, petite pénalité (et petite recette supplémentaire pour l’État) pour les non-votants. Taux de participation minimal à chaque élection: environ 80%. Réduction du nombre de votants potentiels mais non inscrits sur les listes électorales. Les businessmen surchargés de travail qui n’ont pas le temps d’aller voter le dimanche pourront considérer cet impôt comme un “achat du droit de ne pas voter” – businessmen pour lesquels 10 euros par an sont absolument négligeables.

Ce genre de changement serait-il totalement inapplicable ?